Hébergeurs Prestashop : quels sont les différents types qui existent ?

Nombreux sont les e-commerçants qui optent pour le logiciel open-source Prestashop grâce à la gratuité et la simplicité de son installation. Vous êtes dans l’optique de créer votre site de e-commerce et vous avez décidé de choisir Prestashop, l’éditeur idéal pour un résultat séduisant ? C’est une excellente décision. Découvrez ici les différents types d’hébergement Prestashop qui pourront faire l’affaire.

 

Les hébergements mutualisés

 

Le principe de ce type d’hébergement est de partager le même espace d’hébergement avec d’autres sites. Il convient pour les personnes qui se lancent nouvellement ou qui procèdent à des tests sur leur site. Même si elles nécessitent peu de ressource financière, la performance des hébergements mutualisés laisse encore à désirer. Pour plus d’informations à propos,visitez le site web . En effet, plus le nombre de personnes utilisant le même hébergement augmente et plus l’efficacité des sites affiliés diminue.

 

L’hébergement VPS

 

Le serveur dédié privé ou VPS est le type d’hébergement indiqué aux personnes disposant de peu de budget mais qui sont à la quête d’une performance plus efficace que celle des hébergements mutualisés. L’hébergement VPS est à mi-chemin entre le serveur dédié et le précédent. Toutefois, en contrepartie de ce gain d’efficacité, il vous faudra personnellement s’assurer chaque fois de la stabilité et de la sécurité du VPS ; ce qui nécessite certaines compétences en maintenance.

 

L’hébergement Cloud

Dans l’univers de l’hébergement web, c’est celui qui est désormais le plus utilisé à travers le monde. L’hébergement Cloud est en quelque sorte le rassemblement en « nuage » de plusieurs ordinateurs qui sont inters connectés. Ces derniers constituent en eux-mêmes des fournisseurs de service d’hébergement. En plus du niveau de personnalisation et de gestion du trafic qu’offre ce type d’hébergement Prestashop, les utilisateurs de l’hébergement cloud ne paient que les ressources utilisées. Cependant, la sécurité des données n’est pas totalement garantie en raison de l’inexistence d’un support de stockage local.